Accueil / Albums / THÈMES / Militaire / Cartes d'une épouse à son mari à la guerre en 1915 /

Après la Victoire - Soldat se voyant dans son lit avec son épouse - 1916

Gloria 187 - Après la Victoire - C.P.I. - Soldat se voyant dans son lit avec son épouse - 1916.jpg Pouquoi rêver ? puisque demain nous pourrons nous tendre la main ! - Femme assise à sa table d'écriture et songeant à son mari soldat sur le front - 1915MiniaturesPouquoi rêver ? puisque demain nous pourrons nous tendre la main ! - Femme assise à sa table d'écriture et songeant à son mari soldat sur le front - 1915MiniaturesPouquoi rêver ? puisque demain nous pourrons nous tendre la main ! - Femme assise à sa table d'écriture et songeant à son mari soldat sur le front - 1915MiniaturesPouquoi rêver ? puisque demain nous pourrons nous tendre la main ! - Femme assise à sa table d'écriture et songeant à son mari soldat sur le front - 1915MiniaturesPouquoi rêver ? puisque demain nous pourrons nous tendre la main ! - Femme assise à sa table d'écriture et songeant à son mari soldat sur le front - 1915MiniaturesPouquoi rêver ? puisque demain nous pourrons nous tendre la main ! - Femme assise à sa table d'écriture et songeant à son mari soldat sur le front - 1915MiniaturesPouquoi rêver ? puisque demain nous pourrons nous tendre la main ! - Femme assise à sa table d'écriture et songeant à son mari soldat sur le front - 1915Miniatures

Carte postale écrite le 22 février 1916 par Marie Dumont, d'Arlanc (Puy-de-Dôme), et adressée à son mari soldat sur le front pendant la Première Guerre Mondiale :

« 22/2/16
13 h 1/2
Mon cher Joseph
Rien de toi aujourd'hui, aussi c'est une triste journée pour moi qui s'harmonise bien avec le temps qui est pluvieux et très sombre.
La S.C a envoyé une fiche relative au versement qu'elle a fait sur 50 fonci~ qui s'élève à 2865 frs.
Ce matin j'ai causé avec Mme Lacombe qui venait chez Mr Serindat, elle m'a dit que Grangier du Besset était arrivé en permission, et qu'il lui avait appris que son régiment, par conséquent celui de Sébastien et de Lacombe, était au repos du côté de Belfort.
Notre fillette est retournée en classe, à midi elle nous a dit qu'Emile Gallon était ici.
Malgré le mauvais temps le papa est parti faire son tour au clos.
A toi que j'aime tant, toutes mes plus chères pensées tous mes meilleurs baisers.
M. Dumont

De toute la famille reçois d'affectueux baisers »

8,5 x 13,7 cm

Auteur
Gloria - N°187 - C.P.I. - Chambre Syndicale Française des Éditeurs de la Carte Postale Illustrée
Score
pas de note
Notez cette photo