Accueil / Albums / THÈMES / Militaire / Cartes d'une épouse à son mari à la guerre en 1915 /

Porte Bonheur Pour nos Soldats - Soldat dans un cadre ruban tricolore entouré de symboles de la chance - 1915

Gloria 182 - Porte Bonheur Pour nos Soldats - MBoulanger - Soldat dans un cadre ruban tricolore entouré de symboles de la chance - 1915.jpg Patience, Courage, mes sœurs, Nos enfants reviendront vainqueurs - Trois femmes représentant l'empire britannique, la France et l'Empire russe, et leurs drapeaux - 1915MiniaturesA l'absent - Chaque matin j'efface un jour, Quand viendra celui du retour ? - Une femme accoudée sur fauteuil songe aux soldats de la cavalerie - 1915Patience, Courage, mes sœurs, Nos enfants reviendront vainqueurs - Trois femmes représentant l'empire britannique, la France et l'Empire russe, et leurs drapeaux - 1915MiniaturesA l'absent - Chaque matin j'efface un jour, Quand viendra celui du retour ? - Une femme accoudée sur fauteuil songe aux soldats de la cavalerie - 1915Patience, Courage, mes sœurs, Nos enfants reviendront vainqueurs - Trois femmes représentant l'empire britannique, la France et l'Empire russe, et leurs drapeaux - 1915MiniaturesA l'absent - Chaque matin j'efface un jour, Quand viendra celui du retour ? - Une femme accoudée sur fauteuil songe aux soldats de la cavalerie - 1915Patience, Courage, mes sœurs, Nos enfants reviendront vainqueurs - Trois femmes représentant l'empire britannique, la France et l'Empire russe, et leurs drapeaux - 1915MiniaturesA l'absent - Chaque matin j'efface un jour, Quand viendra celui du retour ? - Une femme accoudée sur fauteuil songe aux soldats de la cavalerie - 1915Patience, Courage, mes sœurs, Nos enfants reviendront vainqueurs - Trois femmes représentant l'empire britannique, la France et l'Empire russe, et leurs drapeaux - 1915MiniaturesA l'absent - Chaque matin j'efface un jour, Quand viendra celui du retour ? - Une femme accoudée sur fauteuil songe aux soldats de la cavalerie - 1915Patience, Courage, mes sœurs, Nos enfants reviendront vainqueurs - Trois femmes représentant l'empire britannique, la France et l'Empire russe, et leurs drapeaux - 1915MiniaturesA l'absent - Chaque matin j'efface un jour, Quand viendra celui du retour ? - Une femme accoudée sur fauteuil songe aux soldats de la cavalerie - 1915Patience, Courage, mes sœurs, Nos enfants reviendront vainqueurs - Trois femmes représentant l'empire britannique, la France et l'Empire russe, et leurs drapeaux - 1915MiniaturesA l'absent - Chaque matin j'efface un jour, Quand viendra celui du retour ? - Une femme accoudée sur fauteuil songe aux soldats de la cavalerie - 1915

Carte postale écrite le 5 juillet 1915 par Marie Dumont, d'Arlanc (Puy-de-Dôme), et adressée à son mari soldat sur le front pendant la Première Guerre Mondiale :

« 5/7/15
15 heures
Mon cher Joseph
Je viens de faire le colis, je n'ai pu malheureusement y mettre une fourme, car Marie n'en a plus ; pour remplacer elle a mis un Saint-Nectaire qui a l'air très bon ; il y a un saucisson que mon père a donné ; une tranche de jambon, gruyère, chocolat, 2 petits tricots, une paire de bas, un petit flacon rhume. Je vais le porter à l'instant à la gare et en revenant je vais faire la copie que tu m'as demandée.
Nous sommes tous en bonne santé et pensons qu'il en est de même de toi.
Reçois de nous tous les meilleurs baisers.
Ton épouse qui t'aime de tout son cœur,
M. Dumont »

8,6 x 13,7 cm