3/35
Accueil / Albums / Tag Bretagne /

Une noce de 1500 personnes au Pays de Cornouaille - Le Dessert - Distribution des plats de « Fare » traditionnels - c. 1914

Une noce de 1500 personnes au Pays de Cornouaille - Le Dessert - Distribution des plats de « Fare » traditionnels - En Bretagne 541 E.L.D - Charles gimp.png Coiffes de Bretagne : Lorient Quimper Fouesnant Pont-L'Abbé Plougastel - 1966MiniaturesNoël de Bretagne - Le rêve de la Nuit de Noël - Un ange dépose les cadeaux dans le sabot pendant le sommeil des enfants - 1904Coiffes de Bretagne : Lorient Quimper Fouesnant Pont-L'Abbé Plougastel - 1966MiniaturesNoël de Bretagne - Le rêve de la Nuit de Noël - Un ange dépose les cadeaux dans le sabot pendant le sommeil des enfants - 1904Coiffes de Bretagne : Lorient Quimper Fouesnant Pont-L'Abbé Plougastel - 1966MiniaturesNoël de Bretagne - Le rêve de la Nuit de Noël - Un ange dépose les cadeaux dans le sabot pendant le sommeil des enfants - 1904Coiffes de Bretagne : Lorient Quimper Fouesnant Pont-L'Abbé Plougastel - 1966MiniaturesNoël de Bretagne - Le rêve de la Nuit de Noël - Un ange dépose les cadeaux dans le sabot pendant le sommeil des enfants - 1904Coiffes de Bretagne : Lorient Quimper Fouesnant Pont-L'Abbé Plougastel - 1966MiniaturesNoël de Bretagne - Le rêve de la Nuit de Noël - Un ange dépose les cadeaux dans le sabot pendant le sommeil des enfants - 1904Coiffes de Bretagne : Lorient Quimper Fouesnant Pont-L'Abbé Plougastel - 1966MiniaturesNoël de Bretagne - Le rêve de la Nuit de Noël - Un ange dépose les cadeaux dans le sabot pendant le sommeil des enfants - 1904Coiffes de Bretagne : Lorient Quimper Fouesnant Pont-L'Abbé Plougastel - 1966MiniaturesNoël de Bretagne - Le rêve de la Nuit de Noël - Un ange dépose les cadeaux dans le sabot pendant le sommeil des enfants - 1904

Carte postale non datée, écrite vraisemblablement pendant la guerre 14-18, une partie du texte est effacé, la carte a pu être collée :
« Cher tit Charles,
Je n'ai rien reçu de toi aujourd'hui. Hier une carte où tu me dis que tu as des rages de dents. Pauvre tit Charlot. Et que faire à cela ? Dis-moi vite si (.... efacé ....)
J'ai eu une carte, ou plutôt une grande lettre de mon frère Léon. Ah, pauvre garçon, si j'ai pleuré. Quel malheur de le voir si démoralisé. Je ne t'en mets pas plus long. J'ai bien travaillé aujourd'hui et je suis fatiguée.
Au revoir, mon mari bien aimé, reçois les tendres et amoureux baisers de ta tite gette et de tes chéris. Je t'aime (.... efacé ....) mon Charles.
A demain, je t'écrirai plus longuement. »

Auteur
E.L.D - Série "En Bretagne" N° 541
Albums
Visites
162
Score
pas de note
Notez cette photo