Accueil / Albums / THÈMES / Sourires /

Amoureux - Ma chérie Denise, ton Roland

P-C Paris 6624 - couple homme posant sa tête sur le bras d'une femme sourire collier rose barrière en planches - Ma chérie Denise ton Roland.png Reine de Cornouaille 1954 - Costume et coiffe de la région de Quimperlé MiniaturesArles - Théâtre Antique - Arlésienne à l'ombrelleReine de Cornouaille 1954 - Costume et coiffe de la région de Quimperlé MiniaturesArles - Théâtre Antique - Arlésienne à l'ombrelleReine de Cornouaille 1954 - Costume et coiffe de la région de Quimperlé MiniaturesArles - Théâtre Antique - Arlésienne à l'ombrelleReine de Cornouaille 1954 - Costume et coiffe de la région de Quimperlé MiniaturesArles - Théâtre Antique - Arlésienne à l'ombrelleReine de Cornouaille 1954 - Costume et coiffe de la région de Quimperlé MiniaturesArles - Théâtre Antique - Arlésienne à l'ombrelleReine de Cornouaille 1954 - Costume et coiffe de la région de Quimperlé MiniaturesArles - Théâtre Antique - Arlésienne à l'ombrelleReine de Cornouaille 1954 - Costume et coiffe de la région de Quimperlé MiniaturesArles - Théâtre Antique - Arlésienne à l'ombrelle

Mot d'amour écrit par un soldat originaire de Renaix (Belgique)
(avec l'orthographe d'origine)

« Ma cherie Denise
Je vous écrit cette carte parce que je nai plus le temps pour écrire une lettre. Jai bien reçu votre lettre ce matin qui as fini mon mal au cœur. Tu écrit chérie que jetais aussi brutalle Oui je le sais mes ce nest pas pour le samedi passé mais quest ce que moi je devais en penser tout tombez justement ensemble tout sa et mon lettre que tu as prix aux contraire épuis toi qui disait que tu auras été à lheur dans un service quest ce que moi je devais en penser dit le une fois carement Niske. Mais maintenant tout est oublier cherie je ne en penserez plus et je nai rien a pardonner.

Ici il neige fort tu sais Baby je pense que a Renaix se seras bien le même fre. Aujourdhui ils y a des bleus qui rentrent ils sont encore tous en civille je regard toujours si jen vois pas qui sont de Renaix mais je nen et pas encore vu peutetre sette apres midi maitenant cherie beaucoups des nouvelles je nai plus.

Jespère de vous voire a la gare demain oubien si il fait mauvais reste seulement la moi je viendrez bien jusque la. Maitenant cherie je te dit aurevoir. A demain et Milles tendres baisers les plus foux et les plus doux de ton garcon quiu taime follement. Aurevoir Niske et dorre bien cherie et a demain tu sais
ton Garçon qui t'aime et qui te oublie jamais ton Roland
le tien pour toujours
P.C. il ya tomber de la neige sur la carte et avec sa je lai encore sallé
Je taime »

Auteur
Éditeur P-C Paris - N° 6629
Score
pas de note
Notez cette photo